14/02/2010

Les Polonais au carnaval à BINCHE

C'est quoi une société multiculturelle? De quoi est-elle composée?Comment on la vit?

La jeunesse polonaise au carnaval à Binche

Scouts Polonais au carnaval de Binche avant 1939

Numériser0037
Les scouts polonais de Péronnes Sainte Marguerite (Péronnes-lez-Binche) avant la guerre se déplacent ensemble au Carnaval de Binche.Ce sont les adultes et adolescents sous la conduite de l'instituteur polonais de  la cité polonaise.La photo est prise sur la Grand Place.A l'arrière le Delhaize à gauche du théâtre.

A Péronnes des instituteurs polonais ont travaillé en semaine à l'école primaire et bien sûr dans toutes les activités scolaires,culturelles et celles spécifiques au scoutisme en dehors des heures de classe.

LE MULTICULTURALISME DE LA BELGIQUE

UNE ANALYSE DE LA POLITIQUE DE SCOLARISATION

DES ENFANTS POLONAIS EN BELGIQUE 1923-1940  PAR

FRANK CAESTECKER

Institut Universitaitre Européen

http://www.flwi.ugent.be/btng-rbhc/pdf/BTNG-RBHC,%2021,%2...

lisez l'étude entièrement.Il est plus d'une fois question de Péronnes -lez-Binche.

 

Après la guerre en 1955

1955 au carnaval de Binche

Numériser0015 - Copie

Des Polonais issus des 2 premières vagues d'émigration (DANIELEWSKA Zofia et son mari ANGOWSKI Bruno (3e et 4e à partir de g.) et de jeunes Polonais arrivés en Juin 1945 d'Allemagne( Stasia AUGUSTYN ,la deuxième à partir de gauche;son mari KEDZIERSKI Jozef tout à droite)) dans un café de Binche lors des jours gras.

 

La jeunesse polonaise du Centre a intégré le Carnaval à Binche comme dans toute la région.Aujourd'hui,dans le Centre,des Polonais sont actifs dans des comités des sociétés de Gilles comme à Saint Vaast.Ils appartiennent aussi à cette culture locale.

Des Polonais font le gille ou jouent dans une musique de gilles ,depuis bien longtemps.

 

Henri DUDA au trombone,tout à gauche - Copie - Copie

 

Au trombone,tout à gauche,Henri DUDA ,lors d'un carnaval de la région du Centre,voyez le terril en arrière plan (Saint-Vaast)et l'orange sur le chemin.Le porteur de caisse est PITOT de la rue Quinteau à Péronnes dont le fils José avait épousé une Polonaise