11/09/2015

n°608 BRAY au Monobloc " retrouvailles "

BRAY 2015 SEPT 043.JPG

BRAY 2015 SEPT 020.JPG

BRAY 2015 SEPT 028.JPG

BRAY 2015 SEPT 064.JPG

 

Le Monobloc c'est la cité ouvrière à Bray au Levant de Mons le long de la N90 entre Binche et Mons.En roulant vers Mons, à gauche de la chaussée,c'est ESTINNES; à droite de la chaussée c'est BRAY. Le tout c'est le Levant de Mons d'après l'exploitation charbonnière au Levant et au Couchant de Mons.

Cette cité jardin fait partie de l'histoire  des Polonais qui y vivent à côté du charbonnage, depuis les années 20. Il y a aujourd’hui des familles polonaises dans chacune des rues de Bray, comme dans chaque rue partout en Belgique.

Dans tout le bassin minier, la vie associative des Polonais  a été très active. A Bray aussi, dans la cité ,la première église  avant la guerre et après la guerre longtemps là aussi, autour du très grand camp de baraques ,du coron en dur , de l’église du monobloc et de la petite salle sous l’église.

Le Levant de Mons , lèvanne dès Mons  pronocé par les Polonais, constituait dans la région du Centre, un groupe communautaire avec des comités propres comme les Polonais de Ressaix, ou d'Anderlues, ou les Polonais de Péronnes ou les Polonais de Chapelle Carnières ou ceux de Bois du Luc Saint Vaast Trivières : école polonaise,messe polonaise,danses polonaises,théâtre polonais,des Polonais là comme ailleurs non soumis " les Patriotes": les rouges et les fidèles, catholiques profonds... Seules, les paroisses polonaises du Levant de Mons comme dernièrement celle de Bois du Luc ont vivoté jusqu’il y a peu mais délaissées, disons même négligées sous des prétextes curieux par le curé polonais, elles laissent d’amers regrets auprès d’une population polonaise nombreuse que nous avons mesuré pendant la rencontre de samedi dernier.

La chorale de SPOTKANIE, a animé, dans la rue ,non pas sur une scène célèbre,

BRAY 2015 SEPT 079.JPG

dans la rue , dimanche 6 sept.de 10 à 17h, notre stand polonais, et sur le devant de l'église Notre Dame du Travail.

 

BRAY 2015 SEPT 080.JPG

BRAY 2015 SEPT 077.JPG

 

 

La chorale c’est même produite jusqu’au cœur de la brocante pour réveiller chez certains brocanteurs, un sursaut sentimental d’appartenance à la Polonité.

Il est alors arrivé là ,de la brocante, des Polonais de partout : de Bray, des alentours et venus du bout de la Belgique.

 

BRAY 2015 SEPT 057.JPG

BRAY 2015 SEPT 082.JPG

BRAY 2015 SEPT 059.JPG

Edward HRYCZYNSKI dirige une association philatélique belgo-polonaise à Ressaix.Il est de la cité,là à Bray .On le voit partout, au festival de Tertre,dans les bals polonais chez nous et en France,lui est arrivé tôt dans la matinée , directement et ne nous a plus quitté.Il retrouve Zbigniew ZAJAC dont la famille a longtemps habité à la chaussée et Zdislaw OLA.

 

BRAY 2015 SEPT 035.JPG

BRAY 2015 SEPT 039.JPG

BRAY 2015 SEPT 053.JPG

Didier OLA ,sur la denière photo en Krakowiak en 1956, a, depuis des années, pour que l'on n'oublie pas tout doucettement la présence polonaise au Monobloc, spontanément comme d'autres dans leur coin ,intelligemment commencé lui aussi un travail de recherche, d'archivage de documents, de récits, de listes de familles et témoignages, de photos de la vie des Polonais au Monobloc à Bray. Les photos qu'il a présenté à l'intérieur de l'église sont les témoignages de la vie associative à Bray. C'est un travail remarquable, utile, exemplaire qu'il faudra entreprendre nous mêmes partout sans encore attendre que quelqu'un vienne de Bruxelles ou de Gdynia pour le faire (Gdynia car là se trouve l'Institut national Polonais pour l'émigration polonaise dans le Monde.En Belgique, ....il n'y en a pas chez les Polonais.Toutes les autres communautés,les autorités de ces communautés,Grecs, Italiens, Algériens, Espagnols,  en ont créé un et nous Polonais....non,pour quoi faire...)

 

OLA IRENA BRAY (2).JPG

La soeur de Didier OLA, Irena OLA

 

OMYLINSKI JULIEN HAVRE.JPG

OMYLINSKI Julien de Havré la commune voisine qui a fait son service militaire à SPICH en ...1960

JAROS CZESLAW NOWACKI JEAN.JPG

JAROS Czeslaw et NOWACKI Jean de Péronnes Village juste à côté de Bray

 

MELNIKCZUK STANISLAW.JPG

FOUCART Pierre dont la maman,les grands-parents sont Polonais  de Bray avec MIELNICZUK Stanislaw

 

BRAY 2015 SEPT 087.JPG

BLASKIEWICZ BRAY GRANDE CARLA.jpg

Le plus jeune des BLASKIEWICZ et les amis des Polonais (photo Carla GRANDE)

 

BLASKIEWICZ gd p et pt fils.jpg

BLASKIEWICZ grand père et BLASKIEWICZ petit fils (photo Carla GRANDE)

 

 

BRAY 2015 SEPT 023.JPG

JABLONSKA Halina et Régine FABJANCZYK après  tant d'années

 

KRAUS HORNU.JPG

Les parents de Caroline KRAUS (Spotkanie)

 

BRAY 2015 SEPT 074.JPG

Justine DILLE et Caroline KRAUS du ballet de Spotkanie et des amis des Polonais déjà rencontrés au Stand polonais du salon Vitaville de La Louvière

 

BRAY 2015 SEPT 088.JPG

Urszula MACIEJEWSKA, sa cousine venue de Pologne et son mari Jean CHUDZICKI de Ressaix

 

 

RUTKOWSKI MALEC.JPG

à g et tout à droite le frère et la soeur MALEC de BRAY et au centre N.Rutkowski de Bray

 

 

Certains Polonais rencontrés auprès de notre stand de Bray, ont appris ce dimanche, étonnés qu’il existait toujours des associations dans le Centre, à Charleroi et dans le Borinage, avec des fêtes polonaises, avec des ensembles de danses polonaises même. D’autres encore que Comblain existait toujours,Lommel, Montaigu, Banneux et enfin pour l’anecdote un Polonais de 77 ans né à  Péronnes a appris qu’il y avait une église polonaise à Ressaix.

Retenons ,sans commentaire, qu’il nous reste à Polonia Centre et partout ,bien partout, malgré nos succès dans nos recherches des   « Opuszczone, zapomniane Polacy » qu’il reste un gros gros gros travail à faire auprès de Polonais oubliés qui n’attendent que cela et que l’on ne peut se contenter uniquement de la routine de nos beaux bals polonais, des amis qu’on y côtoie, du plaisir des amitiés belgo-polonaises et de celui des jumelages de localités Belgique-Pologne, alors que tant de Polonais d’ici, restent  là sans savoir.

Bien……on m’a une fois répondu fâché lorsqu’on plaide pour un tel travail: « ils n’ont qu’à s’intéresser ».

Bref,….. oui, avec SPOTKANIE dans la rue, cela a été, chaleureux, plein d’émotion et chaud comme quand les mineurs polonais, leurs familles, animaient à l'époque, une vie culturelle polonaise permanente dans la cité.

"Retrouvailles à Bray " organisées par Carla GRANDE, conseillère communale à Estinnes,  animatrice du comité de quartier où vit sa famille italo-polonaise ,le Monobloc, les retrouvailles, ont permis, ce samedi dernier, de se rencontrer, de se découvrir, de se redécouvrir encore un peu  Polonais, de mieux se reconnaître, se connaître et s'apprécier et de parler de nos parents, de nos grands parents à Bray, des anciens des associations polonaises voisines dans la région du Centre.

Depuis bien longtemps, Carla Grande passe souvent un moment à nos fêtes polonaises  et c'est notamment pour y attirer plus de Polonais de Bray qu'elle a pensé
nous faire venir au Monobloc.

KOZLOWSKI ALEXANDRE v/pr de Zwiazek Polakow w Belgii

22:05 Écrit par LES POLONAIS DU CENTRE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.