01/07/2015

n°602 Napoléon, Marie et Alexandre, la “famille” polonaise”: le livre de Claudine CLABOTS

 

 

cover final JPG.jpg

 

un roman sur Marie Walewska

Claudine et F.Samson.jpg

Claudine CLABOTS  avec son ouvrage sous le bras,et, F.SAMSON ,le Napoléon parisien des Journées WATERLOO 2015

Claudine et le Napoléon belge J.G.Larcin.jpg

Claudine CLABOTS et le Napoléon belge J.G.LARCIN de Waterloo 2015

 

Je désirais, par le présent message, vous annoncer la naissance de mon second roman d'amour historique. Il passionnera aussi bien les amateurs de récits que les amoureux d'Histoire. C'est pratiquement la première fois que ces trois êtres exceptionnels sont réunis dans un ouvrage. Ils ont connu un destin extraordinaire et ne manqueront pas de vous séduire.

 

En cette année 2015 consacrée au bicentenaire de la bataille qui a changé l'Europe et le positionnement des nations, habitant Waterloo, j'ai ressenti cette envie de vous faire partager mes émotions. Partout on évoque Napoléon mais ce livre vous apportera un regard nouveau sur ce personnage qui a marqué son siècle. Vous y retrouverez aussi son successeur Napoléon III.

 

J'ai recherché l'originalité en parlant des sentiments ressentis par les héros, plutôt que d'énumérer toutes les batailles, les victoires. Ce sujet a déjà été abondamment traité. Je n'ai fait qu'effleurer les guerres qui ne sont pas mon sujet de prédilection. Certains penseront que j'ai un peu flatté Napoléon, mais il ne faut pas oublier que je vous le présente avec les yeux de Marie, et de son fils Alexandre qui ont regretté ses nombreuses absences.

 

Par souci d'équité j'ai cependant relevé ses grands défauts, son ambition démesurée, son manque de sagesse face aux défis lancés par les autres nations. Il n'est cependant, hélas, pas le seul dans l'Histoire de l'humanité, et on se demande quand l'homme comprendra qu'il est plus sage de négocier.

 

Je tenais aussi à remercier le comte Charles-André Colonna Walewski qui, par sa gentillesse et son intérêt, m'a largement soutenue dans mon écriture. Nous avons eu de nombreux contacts et il était toujours très disponible malgré son agenda chargé. Il est vrai qu'une passion partagée favorise les échanges. Il est le descendant de Napoléon et de Marie. Je vous attends donc pour une dédicace.

 

Claudine Clabots –  Pour tout contact  : clabots.c@belgacom.net ou Facebook.

 

 

QUELQUES REACTIONS PARMI LES NOMBREUSES FELICITATIONS SUR LE TRAVAIL

 

Chère Madame,
Voilà j'ai terminé votre livre...
J'ai beaucoup aimé et l'ai lu d'une traite.
J'ai fortement apprécié le rapport avec l'histoire, j'ai enfin compris la vie de Napoléon et de ses successeurs....
Le premier livre était déjà magnifique mais celui-ci est formidable de plus Napoléon est plus près de nous...
Franchement je vous encourage à continuer dans votre talent d'écriture.
A très bientôt
Claire Nauman

Message de Claire Naumann – le 5 mai 2015

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

From:daniellelambertfirst

 

Sent: Friday, May 8, 2015 4:54 PM

 

To:CLAUDINE CLABOTS

 

Subject: Nouveau roman

Bonjour Claudine

 

Merci pour ton  message et félicitations pour l'article du Soir de ce jour. Philippe et moi avons beaucoup aimé ton 1er roman et retrouvé des endroits qui nous sont familiers.

 

Je te recontacterai pour que nous nous retrouvions à Waterloo pour que tu me dédicaces ton nouveau roman que nous nous réjouissons de lire. Bon week-end.

 

Danielle

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 Madame Clabots,

 

Je termine votre ouvrage mais j'ai déjà néanmoins fait de la publicité dans mon petit journal virtuel : le Bonapartiana IV : Bulletin du Dimanche du Quartidi: 4 Prairial 223... J'ai repris le titre de Cousin d'Avalon (dont je recherche les livres par ailleurs) et bien entendu un clin d’œil au Bulletin de la grande Armée. Voici le lien : http://napoleonbonaparte.be/2015/05/bonapartiana-iv-jeudi-du-quartidi-4-prairial-223/

En ce qui concerne l'éventuelle "poésie" dans mes écrits, je vous propose deux de mes "pensées" aléatoires pour que vous vous fassiez une idée de la complexité de mon rapport à l'écriture qui n'est que pour "vacuité de l'âme". Je ferai un article qui vous sera spécialement dédié!

Mes amitiés virtuelles pour le moment,

Jacques JANSSENS - Linuxicare

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Bonjour,

 Je viens de terminer votre livre et je voudrais vous dire comme je l’ai beaucoup aimé.  En cette année du bicentenaire de la Bataille de Waterloo, quelle belle initiative que d’avoir écrit un livre qui retrace la vie de cet illustre personnage qu’est Napoléon !

 Ce livre m’a beaucoup plu pour plusieurs raisons.  D’une part, le fait que c’est un livre agréable à la lecture, de part la fluidité d’expression.   D’autre part, la révélation des différentes facettes des personnages principaux ainsi que les nombreuses anecdotes sur la société de l’époque rendent ce livre fascinant !

 A quand le prochain livre ?  Bonne continuation,

 

 Anita Chimchirian

 

Waterloo, le 28 mai 2015. 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Janine Dumez – les amis belges de l'Empire.

 

Bonjour,

 

 Grand merci pour toutes vos informations qui sont très intéressantes.

Votre livre est vraiment très passionnant et divertissant, félicitations

A bientôt,

Amicalement,

Janine.

 

dumez.janine@gmail.com

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 Bonsoir,

Je comprends l'importance de vivre à Waterloo et de partager toutes ces cérémonies et souvenirs de l'un des grands moments de notre histoire.

J'habite un autre endroit d'importance pour l'histoire napoléonienne: Ajaccio, ma ville natale et la Corse ou j'exerce comme guide conférencier. Je suis actif sur des visites de ville en spécialiste de Napoléon I et III et bien sûr en connaisseur de mon île pendant des tours de corse en langue française et allemande.

J'étais il y a 1 semaine avec 50 polonais et je leur ai parlé longuement de Marie W. Il y a peu d'écrits sur elle et en lisant l'actu sur Waterloo, j'ai découvert votre nom et votre livre dans un article du Nouvel Observateur:

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150618.OBS1119/6-anecdotes-sur-napoleon-et-la-bataille-de-waterloo-pour-briller-dans-les-diners-ce-soir.html

(Dernier paragraphe titré “ # La descendance polonaise de Napoléon”)

Avec un lien vers “l'avenir.net”:

http://www.lavenir.net/cnt/DMF20150601_00658179

Ou l'on peut voir votre adresse mail et une photo de vous.

Je ne suis pas intéressé par les guerres, tout comme vous, et le les “effleure” dans mon discours. Je vise des thématiques adaptées à ma clientèle allemande et française en privilégiant des personnalités comme Marie Walewska (nous avons une rue Marie Walewska à Ajaccio!!) ou Eugénie de Montijo ou encore Élisa Bonaparte, sur lesquelles il existe peu de livres. Marie est très appréciée à Ajaccio, bien plus que Joséphine… alors je me documente…

Je viens de procéder au virement de 30 € sur vos coordonnées bancaires afin que vous puissiez me l'envoyer. Confirmez moi lorsque vous recevrez le virement.

D'ici là, bien à vous également!

Eric Schneider

Chemin de Sornagone

F - 20129 Bastelicacci

06 68 53 11 06

 

 -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

C’est avec énormément de plaisir que je viens de lire votre superbe livre

De NAPOLEON, on retient le plus souvent  le stratège, le civiliste ou le gestionnaire.

Votre admirable ouvrage décrit finement, intensément qu’il fut aussi un homme de cœur !

Vous m’avez fait pénétrer dans les arcanes de ses passions à la fois brûlantes et généreuses.

J’ai rarement lu un récit historique aussi prenant qui se lit comme un grand roman d’amour charnel et sentimental à la fois !

 

Merci.

 

 André DARCOLY

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

De : Marie Josée Luyckx <mery.josee@gmail.com>
Date : 27 juin 2015 22:25
Objet : Fwd: RE : Livre: La famille Polonaise.
À : mery.josee.@gmail.com

Madame,

 Quel plaisir j'ai eu en lisant votre livre que j'ai reçu  de mes enfants,

 qui avaient été voir "La Victoire de Napoléon a LIGNY

 Merci de l'avoir dédicacé avec votre adresse mail!

J'ai appris beaucoup  sur l'histoire  de Napoléon, sur Marie Walewska sur son fils Alexandre,

Votre livre est très  captivant, j'ai été passionnée par l'histoire : quel beau livre!

Je suis très reconnaissante à mes enfants de me l'avoir offert!

Marie Josée Luyckx

 

_______________________________________________________________________________________________________________________

 

 

La « famille » polonaise et le premier Aiglon

 

Alors que certains commémoraient la mort de l’Impératrice Joséphine de Beauharnais ou Marie Josèphe Rose, je peaufinais ces quelques lignes sur la « famille » polonaise dont la destinée fut tout autre et moins connue des néophytes napoléoniens… ou des jeunes passionnés… Les autres lecteurs avertis devraient s’arrêter ici à moins que… Comment faire honneur à ces soldats polonais, ces légions polonaises qui furent toujours présentes sous divers noms auprès de l’Empereur et de même dans la Belgique de 1831, en offrant leurs services pour former notre future armée et qui durent attendre 1990, tant d’années pour obtenir leur indépendance tant méritée.

En cette période de commémorations et de publications d’un livre par semaine au minimum , il est difficile de trouver un ouvrage qui ne relate pas une bataille relative à la période des cent-jours ou à la campagne de Belgique voire de l’Empereur. La perle noire qui se détache du lot des mots rapidement écrits pour être rapidement édités. Je fus donc attentif à la sélection d’un ouvrage particulier, qui dénote et qui est mis en vente par son auteur, sans éditeur,  ou dans une petite libraire de Waterloo : « Napoléon, Marie et Alexandre, la « famille polonaise » par Claudine Clabots –clabots.c@belgacom.net.

Napoléon le Grand

marie walewska

 

 

 

J’écrivais dans le Bonapartiana IV qu’il s’agissait d’un véritable rayon de soleil au milieu de ces nombreux champs de bataille! – un livre empli d’érudition et d’émotions qui transpercent le lecteur! En effet, cet ouvrage est un livre qui peut facilement entrer dans la « littérature tout public » contrairement à certains ouvrages relatifs aux batailles où le lecteur néophyte peut facilement se perdre entre les différents mouvements de troupes qui avancent ou reculent en portant le deuil, le sang, la victoire ou la défaite… Limpidité – Erudition – Simplicité, sans fioritures! Le lecteur peut y trouver une profonde « humanité » dans les traits de caractère de l’Empereur ainsi que de précieuses informations sur le second EmpireLe faste et l’élégance sont de mises! Une roman d’amour? Non! Un voyage à travers le temps et l’histoire ou le lecteur découvre la période « romantique«  si chère à l’Empereur, grand lecteur de Jean-Jacques Rousseau dont certains événements se croisent : par exemples, le fait établi que tous deux n’ont jamais élevé leurs enfants respectifs pour des raisons que seule la passion peut juger ou accepter.

Un livre qui relate également le faste de ses personnages qui à travers les arts, les vêtements et les objets, se promènent dans une « relative » opulence et une politesse parfois « excessive » dans cette galerie de portraits saisissants. Nous pouvons aussi y découvrir la relation entre l’Empereur Charles Louis Napoléon Bonapartedit Napoléon III et Alexandre Florian Joseph Colonna, comte Walewski.

Destins croisés?…Napoléon Bonaparte n’a pas pu reconnaître son fils issu d’une relation avec sa « favorite », Marie Walewska, et comme il l’aurait « exprimé » ou « écrit » lui-même : le code civil que j’ai décidé m’interdit de reconnaître votre fils adultérin,… Je suis puni par cette décision…(page 43)… Il aurait pu l’épouser après son divorce pour une Europe différente, un peu plus proche de la Russie, son alliée d’alors et le courant nauséabond d’une histoire déjà écrite aurait pu prendre un autre chemin avec une nouvelle Impératrice Marie… Walewska mais c’est une autre histoire qui n’a jamais eu lieu si ce n’est dans l’imaginaire des si…

De même, Alexandre Colonna Walewski aura un fils avec une célèbre tragédienne Rachel Félix (d’origine Juive, qui jamais ne renia malgré les nombreuses pressions tant des juifs que des chrétiens la foi de ses ancêtres) avec qui il entretenait une relation hors mariage mais il a, à la différence de son père, reconnu et adopté son fils.C’est de cette relation qu’est issue la filiation directe de l’Empereur et son ultime descendant. Charles-André Colonna Walewski, est un Bonaparte non par le titre mais par le sang! 

Jacques JANSSENS

Napoléon

 

le GrandComte Charles-André Colonna Walewski – Un air de famille, non?

 

Le livre est à commander chez l’auteur : « Napoléon, Marie et Alexandre, la famille  polonaise » de CLAUDINE CLABOTS, 236 pages, 18 euros, plus frais de port, Merci donc de me verser le montant de 21€ (18€ + 3€ de frais de port) au n° IBAN BE51 1142 6192 2562.

prochaine présence ,vente et dédicasse

www.wavre1815.com.

Ce texte est extrait du site « NAPOLEONBONAPARTE.BE », très riche en informations sur l'Empereur. Vous pouvez vous abonner sur ce blog qui est une mine d'or pour tous les amateurs de culture. Il est signé Jacques Janssens.

 

 

 

 

_______________________________________________________________________________________________

L’auteure waterlootoise Claudine Clabots évoque dans son nouvel ouvrage la descendance polonaise de Napoléon: le comte Alexandre Walewski.

Née en 1947 à Lasne, l’auteure Claudine Clabots, qui réside à Waterloo, a toujours été passionnée par l’histoire et les voyages. Après 35 années passées dans un bureau de sélection de personnel, elle s’est réorientée vers l’écriture. Fascinée par la personnalité de Louise de Keroual, une aïeule de lady Diana Spencer, elle en avait récemment retracé une biographie romancée.

Claudine Clabots publie aujourd’hui un nouveau roman d’amour historique, «Napoléon, Marie et Alexandre, la «famille» polonaise», qui retrace la vie amoureuse entre Napoléon et Marie Walewska. L’ouvrage, voyage à travers le XIXe siècle, raconte aussi la vie passionnante de leurs fils naturel Alexandre Colonna Walewski, partenaire de Napoléon III, qui réconcilia la France et l’Angleterre. L’ouvrage a été écrit avec le soutien du comte Charles-André Colonna Walewski, descendant d’Alexandre et donc de Napoléon. Émaillé d’anecdotes et de dialogues qui rendent sa lecture très agréable, le livre de Claudine Clabots, certes romancé mais basé sur des faits réels, s’adresse à un large public qui pourra y découvrir des faits peu connus malgré la renommée illustre de ses acteurs.

«En cette année de bicentenaire j’ai eu envie, alors qu’on évoque de tous côtés Napoléon, d’apporter un regard nouveau sur sa personnalité, indique Claudine Clabots. J’ai recherché l’originalité en parlant des sentiments ressentis par les acteurs de l’histoire, amour, haine, ambition, douleur, traîtrise, sans doute réunis pour la première fois au sein d’un même livre, plutôt que de dresser des listes de batailles et de victoires, sujet abondamment traité. Je n’ai donc fait qu’effleurer les guerres, qui ne sont pas mon sujet de prédilection. Certains pourront penser que je flatte la personnalité de Napoléon dans mon livre. Mais je le présente en fait avec le regard de Marie Walewska et de leur fils Alexandre. Je relève aussi les grands défauts de Napoléon, dont son ambition démesurée et son manque de sagesse face aux défis lancés par les autres nations.»

L’ouvrage fera voyager le lecteur à travers la Pologne où la jeune Marie Laczynska, 17 ans, est forcée d’épouser le comte Waleski, 70 ans, afin de sortir sa famille d’une situation financière difficile. Elle rencontre ensuite l’Empereur (1er janvier 1807), qui seul peut aider la Pologne à devenir indépendante. Idylle. Le lecteur suivra ensuite Marie à Liège, où elle vécut quelque temps, à Londres chez la reine Victoria, au palais de Compiègne… Le lecteur découvrira aussi la personnalité d’Alexandre (né en mai 1810), qui se lancera dans la diplomatie aux côtés de Napoléon III.

«Napoléon, Marie et Alexandre, la «famille» polonaise», 236 pages, 18€ (plus éventuels frais de port). En vente à la libraire de la gare de Waterloo, à la Maison du Tourisme de Waterloo et au Musée Wellington, ou en prenant contact avec Claudine Clabots via l’adresse e-mail clabots.c@belgacom.net ou en formant le 02 354 31 27.

 

Article paru dans « l'Avenir » du Brabant wallon – le 2 juin 2015.

 

 

 

 

 

14:12 Écrit par LES POLONAIS DU CENTRE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.