10/09/2013

p529 HISTORIA POLAKOW W BELGII (p28du récit de JPDZIEWIACIEN)

Dz__KSMP_028.jpg

 

Photo Dz_KSMP_028

 

 

 

Le contexte :

 

 

 

L’Hostellerie Saint Roch – Rue du Parc, 1 – Comblain-la-Tour.

 

 

 

L’essentiel :

 

 

 

Si le centre polonais « Millenium » - Rue du Parc n° 19 - est une institution à Comblain-la-Tour, il y a sur la même rue, quelques dizaines de mètres plus loin, une autre institution qui mérite le détour : L’Hostellerie Saint Roch.

 

 

 

Cet établissement prestigieux - ancien relai de Poste – est géré depuis 1946 par la même famille. C’est ainsi que Mr et Mme Dernouchamps – Cawet ont participé de prêt à toute l’histoire de ce petit village.

 

Cette histoire a été surtout marquée par les années du festival de jazz de Comblain-la-Tour entre 1959 et 1966.

 

Que de personnages célèbres s’y sont produits … toute la crème des musiciens de jazz était là … jusqu’à Ray Charles ( 1964 ). Mais pas seulement. Le monde des variétés était particulièrement bien représenté : Charles Aznavour et Pétula Clark ( 1960 ) ; Sacha Distel ( 1961 ) ; Sylvie Vartan ( 1962 ) ; Philippe Clay et Adamo ( 1963 ) ; et combien d’autres encore …

 

 

 

Mais celui qui a le plus déchaîné les passions, ce fut Roger Moore qui a honoré de sa présence le festival de 1965. Au sommet de sa carrière, Roger ( alias « Ivanhoé » ; alias « Simon Templar » dans le Saint ; alias « Brett Sinclair » dans Amicalement vôtre ; alias « James Bond » ) a électrisé la foule ; surtout les femmes d’ailleurs.

 

Tout naturellement, durant son séjour à Comblain-la-Tour, il a séjourné à l’Hostellerie Saint Roch.

 

Mme Dernouchamps nous a raconté cette visite inoubliable. La foule des fans était tellement avide d’apercevoir l’immense vedette, qu’il a fallu héberger l’artiste dans la partie privée de l’établissement.

 

Mais rien ne décourageait les groupies. Au point qu’une des vitres du restaurant a été brisée par la poussée des femmes … et leur curiosité.

 

 

 

L’anecdotique :

 

 

 

Pour ma part, ce restaurant de grand standing ( récompensé par  4 toques = classé dans les Top 20 et 4 rubis = cadre prestigieux ), m’évoque surtout mes années de colonies, et plus particulièrement celles qui ont vu débuter mon histoire d’amour avec Eveline. Très souvent, nous passions devant cet hôtel en nous disant : « Quand nous serons adultes, nous viendrons passer nos vacances ici … ».

 

Vu de l’extérieur – et vu du haut de nos seize ans - l’établissement paraissait inabordable. C’était un rêve.

 

 

 

Le temps a passé et les années vont tellement vite que nous ne les avons pas vu filer.

 

Pourtant quand mon épouse m’a demandé ce qui me ferait le plus plaisir pour mes 50 ans, j’ai répondu sans hésitation : « Passer un week-end à l’Hostellerie Saint Roch ». Nous avons donc écrit à Mr et Mme Dernouchamps pour réserver et aussi pour leur expliquer nos origines et notre histoire à la colonie polonaise. Notre petite lettre les a profondément touchés. Ils nous ont réservé un accueil chaleureux et la suite bleue, qui donne … sur l’Ourthe. Nous avons pu évoquer le passé avec Mme Dernouchamps. Elle nous a parlé de Roger Moore et nous lui avons raconté nos années de colonies polonaises.

 

 

 

PS : Permettez-moi d’apporter une petite précision d’ordre intime. Si vous avez déjà entendu ma femme m’appeler, vous avez sans doute remarqué qu’elle m’appelle affectueusement « Mour ». Je tiens à préciser qu’il ne s’agit en rien d’une quelconque allusion à Roger Moore. Que nenni. Moi aussi je l’avais pensé au début. Mais non, c’est simplement la contraction du « mon amour » des premiers jours ; qui est devenu très vite « mamour » ; pour finir au bout de quelques mois de mariage par « mour ». J J J.

 

 

 

Signé : amicalement vôtre : Dziewiacien Jean-Pierre

______________________________________________________________

le festival de jazz de Comblain la Tour est bien lié avec la Maison Polonaise "Millennium".De nombreuses vedettes ont logé à Millennium , maison des Polonais à partir des années 1960.Millennium a plus d'une fois collaboré ainsi au succès de ce festival  disparu de longues années et qui revit de nouveau:

http://www.comblainjazzfestival.be/historique/historique....

http://adalen.jimdo.com/jazz-comblain-1959-1966/

http://www.generationsrurales.be/le-festival-de-jazz-de-c...

20:51 Écrit par LES POLONAIS DU CENTRE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.