20/11/2012

n°461 KSMP story par J.P.DZIEWIACIEN (la page 6 )

 

Dz__KSMP_006 - Copie.jpg

 

Photo Dz_KSMP_006

 

 

 

Loreto 1976

 

 Le contexte :

 

C’est en 1976 que j’ai eu la chance de participer, à mon tour, à l’aventure de Loreto.

Cette année-là, la délégation belge n’était pas nombreuse ; nous étions à peine 6.

 

Aline Bien ( du KSMP de Liège ) – Malvina Rusowicz ( du KSMP de Ressaix ) – Annie Nowicki ( du KSMP du Limbourg ) – Georges BardoMarek Bujanowski et moi ( du KSMP de Mons ).

 

Ce qui ne pesait pas lourd par rapport aux délégations venues d’Angleterre ( 80 jeunes ), de France ( 1 jeune ), du Danemark ( 2 jeunes ) et de Pologne.

 

Pourtant, nous avons réussi à nous distinguer et à nous faire apprécier de l’ensemble du groupe ; au point que c’est nous qui organisions les soirées dansantes qui ponctuaient chaque journée de débat. Nous avons même bâti un groupe de danse folklorique polonaise. Le kujawiak, que j’avais le plaisir de diriger, a eu son petit succès quand nous l’avons présenté la veille du retour.

 

L’essentiel :

 

Il est difficile d’expliquer l’ambiance qui régnait à Loreto, tant l’émulation entre les jeunes était palpable.

 

C’était le plaisir de se découvrir, de vivre ensemble, de partager des idées, de voyager et de s’amuser qui dominait. Les journées étaient consacrées à des débats en petit groupe sur les sujets les plus divers.

 

Le soir tout le monde se rassemblait pour s’adonner à la danse et à la fantaisie.

 

Régulièrement, 2 autobus nous amenaient à la plage. Monseigneur Wesoly n’hésitait pas à mettre un short pour nous accompagner au bord de la mer.

 

Une série de voyages-découvertes nous ont permis de visiter Ancona, Assise et Venise ( où nous avons passé une journée inoubliable ). La fin du séjour s’est déroulée à Rome où on a pu visiter la Ville sainte, en trois jours, en compagnie de Monseigneur Wesoly qui connaissait la ville comme sa poche.

 

L’anecdotique :

 

Dés le premier jour de notre arrivée, alors que nous nous installions dans une des grandes chambres de garçons, en compagnie d’une demi douzaine d’anglais, la « musculation » entre mâles a commencé. Enhardis sans doute par la force du nombre, nos nouveaux amis ont eu l’envie d’en découdre ; comme ça, gentiment, histoire d’imposer un leadership et d’asseoir une réputation. Restait à savoir qu’elle discipline allait servir au duel.

 

Rapidement, c’est le goralski qui fut choisi pour déterminer le vainqueur : le plus « viril » serait le candidat choisi par son pays qui serait capable d’exécuter le plus de ciseaux dans la position accroupi.

 

J’étais serein et sûr de moi … trop. Jusqu’ici, c’était une de mes spécialités et je ne craignais personne.

 

J’ai donc défié l’Angleterre en affirmant que je ferais deux fois plus que leur champion.

Mais … je ne connaissais pas mon adversaire et … il s’est avéré plus coriace que prévu.

 

 

 

J’ai donc été enfermé dans la salle de bain pour ne rien voir pendant que mon rival s’appliquait.

 

Par chance, tous les autres spectateurs comptaient si bruyamment, que j’entendais tout.

Quand il est arrivé à 100 ciseaux, j’ai bien cru que mon orgueil allait me punir.

Heureusement, il est tombé finalement à 106 !

Quand on m’a enfin libéré, Marek m’a dit à l’oreille : « Ca va être terrible, il est très fort … ».

 

Je me suis appliqué à mon tour … avec toute l’énergie du désespoir. La victoire des Belges en dépendait.

Finalement, je me suis écroulé après 215 ciseaux, explosant mon propre record.

 

En parfait « gentleman », nos adversaires ont reconnu leur défaite et nous ont offert la bouteille de vin qui faisait l’objet du pari et, que nous avons bu tous ensemble.

 

Après ça, les 6 petits polonais de Belgique ont inspiré le respect.

 

 

_______________________________________________________________________________________

 

 

Arcybiskup Szczepan WESOLY

http://www.youtube.com/watch?v=2M1B8wXkoFQ

http://rarplayer.appspot.com/wiki/Szczepan_Weso%C5%82y

http://www.fjp2.com/fr/actualites/fondation/111-wafer-din...

 

 

 

 

 

19:53 Écrit par LES POLONAIS DU CENTRE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.