09/11/2012

STR 457 la petite histoire des KSMP par J.P.Dziewiacien (page 3)

Dz__KSMP_003.jpg

 

Photo Dz_KSMP_003

 

 

Contexte :

 

 

Cette photo date de 1968 ; c'est-à-dire quelques mois après que j’ai rejoint le KSMP « Echo ojczyste » de Mons.

 

On peut y voir les membres de la 1ère période, du moins ceux qui sont encore là. En effet, le groupe a déjà 8 ans d’existence.  

 

Certains membres sont déjà partis, d’autres sont arrivés pour renforcer la joyeuse troupe. Pour l’heure, c’est Zdzisław Blaszka qui est président. Il a remplacé Władysław Łokietek et Henryk Łagocki. Autour de lui, les Raymond Mielcarek, les frères Chmielecki, les André Karasinski, les Edouard Kucharzewski et tous les autres forment une équipe homogène et soudée. Ensemble, ils multiplient les activités et les initiatives. Pour le petit garçon que je suis ( j’ai à peine 12 ans ), ils sont des idoles. Je rêve de leur ressembler et j’attends impatiemment l’heure où je pourrais moi aussi danser. Mais il me faudra attendre plus de 2 ans et pour cause, je suis le plus jeune et … le plus petit. Ma génération n’arrivera que dans quelques années. En attendant, j’observe et j’apprends.

 

Le jour de cette photo, les conditions météo étaient très mauvaises ; mon père n’a pas osé me conduire à la swietlica de Tertre, voilà pourquoi je ne figure pas sur la photo, à ma grande tristesse.

 

 

 

Les participants :

 

 

 

- En civil à gauche : Mr Walenty Chmielecki ( responsable du théâtre ) – Pani Roza ( maman d’Anne-Marie Mazgay - habilleuse) – Mr Edmond Lagocki ( chorégraphe ).

 

- En civil à droite : Le Père Lewandowski – Mr Franek Bujanowski – Mr Jozef Karasinski ( responsable de la chorale ).

 

 

 

- Les musiciens accroupis : Mr Zenon Grzeszkowiak – Mr Stefan Blaszka – Mr Slawko Teljega.

 

 

 

- 1ère rangée en bas et de gauche à droite :

 

      Serge Préat – Nadine Kucharzewski – Gertrude Kunath –  Christiane  Mielcarek – Stéphanie Goch – Annie Moury – Maria Dudziak – Hélène Pawlak – Ingrid Walasiak – Basia Mazgaj – Michel Mielcarek .

 

 

 

- 2ème rangée au centre et de gauche à droite :

 

Edouard Kucharzewski – Richard Chmielecki –  Christine Blasiak  – Anne-Marie Mazgaj – Eva Dudziak – Janek Dudziak – Christiane Konarski – Anna Dudziak – Richard Pawlak – Zdzislaw Chmielecki.

 

 

 

- 3ème rangée au fond et de gauche à droite :

 

André Karasinski – Raymond Mielcarek – Bogdan Konarski – Zygmund Mielcarek – Zdzislaw Blaszka.

 

 

 

L’essentiel :

 

 

 

Si j’éprouve, encore aujourd’hui, pour tous les participants de cette photo une admiration et une tendresse profonde, deux d’entre eux méritent une place d’honneur :

 

 

 

Mr Franek Bujanowski : C’est incontestablement à lui que la communauté polonaise de la région de Mons doit le plus.

 

Organisateur de génie, capable de tout faire, meneur d’hommes et fin stratège, il a été le moteur de bien des activités au sein de la communauté. Personne n’oubliera son infatigable engagement au service de tous les comités ( Saint Barbe, Macierz szkolna, KSMP, … ) ; il restera dans l’histoire comme LE PRESIDENT. Pourtant, son dynamisme et son ardeur lui vaudront les sympathies des uns et les foudres des autres. Sa vision des choses était parfois trop en avance ou trop … audacieuse.

 

Quant à moi, j’ai toujours considéré Mr Bujanowski comme mon père spirituel. C’est lui qui m’a poussé dans l’arène, lui qui m’a insufflé la flamme sacré, lui qui m’a guidé ( et cela passait souvent par des engueulades bien dosées ), lui enfin qui a été le premier à penser que je pouvais avoir des qualités qui pourraient être utiles à la communauté. C’est mon pygmalion.

 

 

 

Stéphanie Goch : Parmi tous les membres du KSMP, c’est à Stéphanie que je réserve mon attachement le plus intense.

 

Son amitié a été le bien le plus précieux de mon adolescence. Personne ne m’a fait autant grandir qu’elle. Je lui dois mon équilibre.

 

J’ai eu la chance de partager avec elle la présidence du KSMP, et tous les bonheurs et les difficultés qui « vont avec ».

 

Ce fut une période merveilleuse. Ce n’est pas par hasard, si nous nous sommes choisis comme  frère et sœur de cœur.

 

Quarante ans plus tard, j’ai la chance d’être encore son « petit frère ».

 

 

 

L’anecdotique :

 

 

 

Quelques années à peine après cette photo, le visage du KSMP sera très différent. Les participants, dans la grande majorité, quitteront le groupe en 1972. Parmi ceux qui resteront, il convient de citer : Stéphanie Goch : qui sera présidente et même présidente de tous les KSMP de Belgique ; Anna Dudziak : dont l’amitié m’a été si précieuse ; Christiane Konarski et Richard Pawlak.

 

 

 

Et surtout Nadine Kucharzewski ; elle et son mari Richard Jessel, resterons dans ma mémoire comme une des plus belles rencontres de ma vie. Leur amour du folklore, leur vision et leur sens du partage, sont autant de cadeaux qu’ils ont offerts aux autres, gratuitement. J’ai rarement rencontré des gens aussi désintéressés et altruistes. Loin des luttes de pouvoir et totalement exempts d’ambition personnelle, ils symbolisent pour moi la fraîcheur et la pureté du bénévolat.

 

 

 

Quant aux Zdzislaw Blaszka, Raymond Mielcarek, et Christian Wala ( ce dernier est absent de la photo ), ils ont continué longtemps à s’investir et à aider les jeunes. On leur doit notamment la reconnaissance par les « Tournées Art et Vie » et « l’opération costume » qui a aidé à récolter l’argent pour l’achat des costumes de Lowicz et de Cachoubie.

 

 

 

 

 

15:01 Écrit par LES POLONAIS DU CENTRE | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Je tiens à signaler qu' un accordéoniste dont on ne parle pas car Jean-Pierre était plus jeune que nous et qui était incontestablement je pense le meilleur musicien que le KSMP de Mons ait pu compter, qui est de plus sur la première photo du KSMP c'est Ziegfried DREBKOWSKI de Ghlin .Quand il était présent les danseurs le savaient et... le public était ravi
Il mérite cette petite pensée

Raymond

Écrit par : mielcarek Raymond | 26/11/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.