19/09/2012

Maxime Luna Kirschbach prix "pro Polonia" 2012

Le  prix "pour les Polonais" "pro Polonia 2012 "a été remis ce samedi 14 septembre 2012 à MAXIME LUNA KIRSCHBACH,dans le cadre du rassemblement annuel des Polonais de Belgique à Bois du Luc.

 

maxime luna kirschbach bois du luc 2012 1.jpg

Kozlowski Alexandre de Rada polonii Belgijskiej explique la portée du prix "pro Polonia" et le choix du lauréat 2012 (photo Alexandre Hallet)

maxime luna kirschbach bois du luc 2012 3.jpg

Monsieur l'ambassadeur Piotr WOJTCZAK remet le prix "pro POLONIA " à Maxime Luna Kirschbach

(photo S.Oruba)

 

C'est une reconnaissance au travail accompli par une personne qui n'est pas polonaise et qui se dévoue pour la Communauté Polonaise, la Polonia , particulièrement pour la Polonia dans la province du Hainaut en Belgique.

 Des milliers de Polonais descendants de plusieurs vagues d'immigrations organisées vivent depuis une centaine d'années au pied des terrils surtout et  maintenant dans chaque rue, de chaque village, de chaque ville du Hainaut.

Sans avoir aucune goutte de sang polonais, d'aucuns se consacrent à cette diaspora polonaise avec parfois beaucoup d'énergie.

Polonia Hainaut-les associations polonaises dans le Hainaut qui s'occupent des Polonais- Polonia Hainaut exprime chaque année sa reconnaissance à ces personnages exemplaires connus ou moins connus.

 

Voici celle de MAXIME LUNA KIRSCHBACH

lauréat du prix "pro Polonia 2012"

 

Un tout jeune ado va défier ses Parents

par Krysia Cieslik…

Un membre « ancien » de la chorale recrute des jeunes danseurs et demande à la maman de Maxime si celui-ci ne viendrait pas danser ?

« Maxime, danser !! certainement pas, il en est incapable »

Et Max, vexé, veut prouver le contraire, alors il s’inscrit chez Spotkanie et c’est ainsi qu’il rejoint sa sœur « Julie » qui danse déjà.

Un peu gauche, un peu lourdaud, Max tient bon et s’accroche à son désir de prouver que lui aussi peut bien faire. Alors Max s’entraine encore et encore, le temps passe et Max danse de mieux en mieux et une vocation prend forme dans l’esprit de notre jeune danseur. Le folklore lui plait et surtout le folklore polonais, alors va naître un rêve que Max va s’appliquer à réaliser. Oui, il a décidé qu’il irait étudier en Pologne. Mais il faut préciser que Max n’est pas polonais, ni même des origines polonaises .Sa maman est allemande et son papa est espagnol, alors le polonais, Max ne le connait pas du tout !

UN jour de juillet 2006, l’ensemble Spotkanie se produit au festival mondial de folklore à Lublin et parmi les spectateurs se trouve une grande admiratrice de l’ensemble habitant Lublin qui va jouer un rôle important dans le futur de notre ami.

« Pani Regina », une Babcia, une dame respectable de 4 x 20 ans va accueillir Max chez elle comme son petit fils et va l’aider dans toutes les démarches qu’il va entreprendre pour s’inscrire à l’Université Maria Curie Sklodowska, l’ U M CS.

A partir de ce jour la grande aventure de Max va commencer.

Il s’inscrit au cours de polonais et va le maîtriser de façon magistrale.

Max fait des petits boulots afin de pouvoir subvenir à ses besoins, la vie est difficile mais Max s’accroche à son rêve ! Max ne se plaint jamais, il a la fierté et l’amour propre qui le motivent.

Viendront ensuite d’autres études qui mèneront Max à devenir professeur de français et espagnol et enseigner ainsi à des étudiants polonais.

 

maxime luna kirschbach 2.jpg

 

Mais la plus grande fierté, pour nous, ses amis de Spotkanie, c’est que Max est diplômé chorégraphe et devient l’assistant du chorégraphe polonais de

l’ UMCS. Et que dire du chant qu’il maitrise aussi avec brio, Max chante divinement bien ! Coco rico….. Et notre ami trouve encore le temps de revenir régulièrement chez nous afin de nous faire partager son savoir-faire et nous faire devenir les meilleurs !!

Mais Max a encore et toujours un rêve qu’il espère pouvoir réaliser, c’est celui de pouvoir intégrer un des plus grands ensemble national de Pologne, « Mazowsze ».

Ensemble qui lui a déjà donné la chance de pouvoirpasser des casting…..

Alors que souhaiter de mieux à Max, c’est que son rêve se réalise…… et ne dit-on pas…..

« IL FAUT TOUJOURS CROIRE EN SES REVES » ……. et alors ils deviennent réalité »

En tous cas, c’est de tout notre cœur que nous lui souhaitons la réussite qu’il mérite.

Bravo Max, nous sommes fiers de toi ……

 

 

308216_10151175593597022_1041135455_n.jpg

15 Septembre 2012 à Bois du Luc après le spectacle de Spotkanie.Maxime Luna Kirschbach est le 2e à partir de la droite – avec Adrian Stocki, Maxime Luna Kirschbach, Quentin Sansterre, Katia Bettens, Karolina Kraus, Adriano Malaguarnera, Vladimir Karatchintsev et Marie Romain.(photo Justine Dille)

 

Les jeunes danseurs de Spotkanie sont tout autant fiers et heureux pour lui, pour eux

Nous aussi partageons la fierté ressentie par la dirigeante de l'ensemble Spotkanie,par les jeunes danseurs du ballet.

Ce que Krysia CIESLIK ne dit   pas assez, c'est que Maxime Luna Kirschbach étudie maintenant le chant en Pologne, qu'il danse dans différentes troupes,qu'il donne cours de danse folklorique polonaise en Pologne et qu'on le médiatise de plus en plus là-bas.

Ce que Krysia CIESLIK ne dit pas assez, c'est que Maxime Luna Kirschbach revient chaque mois à La Louvière à l'Institut Saint Joseph où le vendredi depuis des années,l'ensemble organise la formation des nouveaux venus ,les répétitions de la chorale,du ballet , de l'orchestre.

 

A La Louvière, le très jeune Maxime Luna KIRSCHBACH a repris le travail de chorégraphe, à la suite de Daniel COUSTRY, à la suite de Romuald SANNA.

Connu déjà en Pologne, nous voulons que le jeune chorégraphe le soit aussi chez nous en Belgique,chez nous dans le Hainaut.

C'est tout cela l'objet du prix "pro POLONIA"

Les spectacles du 39e anniversaire à Baudour, les prestations récentes en France et le magnifique spectacle offert ce samedi 15 septembre 2012 à Bois du Luc confirment la qualité du nouveau chorégraphe et assurent l'avenir de SPOTKANIE, le plus grand, le plus bel ensemble de chant et de danses polonais en Belgique.

SPOTKANIE est notre ambassadeur de la Pologne auprès de la Communauté Polonaise de Belgique, auprès des amis de la Pologne ,auprès des amis des Polonais.Les associations polonaises le savent.

Nous les Polonais de la région du Centre-la Louvière, touchés,fiers, reconnaissants, nous nous joignons à l'hommage rendu cette fois à quelqu'un de jeune, au seuil de sa carrière, au seuil de son dévouement exemplaire déjà, ici un  dévouement total à la Polonité.

 

20:10 Écrit par LES POLONAIS DU CENTRE | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour!
Sur la photo, vous avez oublié Céline Sansterre (tout à droite) et Justine Dille (en blanc)

Très bel article !

Écrit par : Julie | 20/09/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.