05/12/2011

p 398 BARBORKA pamietam ojciec byl gornikiem w Belgii

 

STOLAREK JOSEPH

 

 

Mon p+¿re.JPG

la sainte barbe à Hautrage dans les années 50 avec beaucoup de mineurs polonais,beaucoup

 

Voici en ce  jour de la sainte Barbe, la vie de mon père, mineur en Belgique, décédé à 54 ans

 

 

 

 

 

 

Mon père né en Pologne. Il est originaire de Radom.Ils étaient trois frères et une sœur.

 

En période de 1940 ou plus je crois, mon père  avait, à cette époque, 14 ans.

 

Les Allemands  sont venus dans sa région, chercher des Polonais ,pour allez au travail obligatoire en Allemagne.travailler chez eux dans des fonderies .

 

Ils  voulaient le père et le gamin  qui avait 14 ans mais seul le gamin de 14 ans,mon futur père est parti.Mon père avait demandé et obtenu qu’on laissa son papa en Pologne.

 

Et voilà comment mon futur père a travaillé près de 5 ans dans une fonderie en Allemagne.

 

Par la suite il a été libéré par les Américains et est venu en Belgique.

Num+®riser01.jpg

Libéré en 45,resté en Allemagne occupée,il est lui aussi probablement quelques mois dans une compagnie de garde américaine en 45 et 46

 

 

 

Puis, il est venu en Belgique avec son plus jeune frère et il a travaillé à la mine .

 

Juste après la guerre, son frère ne pouvant plus rester en Belgique  car  je crois qu’ il n’ avait pas de permis de séjour ou celui-ci étant venue à expiration .Il devait donc  quitter la Belgique.

 

A ce moment mon père décide de faire passr son frère en France et c’ est comme cela qu’ il détourne la frontière le soir pour lui pouvoir amener son frère dans le Nord,en France, en un  lieu plus propice pour lui.

 

Mon père  résidait à la cantine polonaise à Hautrage-état pas loin de Tertre et Saint-Ghislain.

 

Bientôt des habitations furent construites pour les personnes qui travaillaient dans les mines ; un quartier pas loin à Tertre , où une rue fut appelée notamment rue de Varsovie.

Sophie Mielcarek et C+®sar Stolarek 1948.JPG

Sophie Mielcarek, ma mère,César Stolarek, mon père, en 1948 à Hautrage

 

Num+®riser0001.jpg

ma mère un rien plus jeune

Sophie Mielcarek  1949.JPG

et en 1949

 

 

C’ est à la cantine polonaise , que mon père rencontra ma mère car elle travaillait là comme femme de ménage et dans les cuisines.

 

Quand à son frère ,lui ,de la France,  est parti en Amérique ou il s’ installa comme tailleur, et il réussi à créer une société de fabrication de costume.

 

Mon père  n’ a jamais voulu retourner en Pologne de peur d’ être pris , de faire son service militaire.Il était en Belgique, devenu comme réfugié politique UNRRA-IRO , avec un permis de travail qu ’il devait renouveler sans arrêt.

 

Les parents de mon père étaient toujours en vie en Pologne , ainsi que son autre frère et sœur. Malgré les demandes de ses parents, mon père n’ a jamais voulu retourner en Pologne car celui-ci était déjà pris de la respiration : la silicose due à la poussière de charbon.

 

Celui-ci est décédé hélas à l’ âge de 54 ans suite à la maladie des mineurs.

 

Mon père a été trop vaillant , car celui-ci n’ à jamais voulu prendre des jours de maladie , il a toujours voulu travailler pour élever sa famille .

 

Mon père et ma mère ont eu trois enfants donc je suis le plus jeune .

 

Actuellement ses parents et ses frères étant tous décédés il reste en Pologne les enfants de son frère d’ Amérique et les enfants de son frère de Pologne , donc nos cousins .

 

Voilà  ce dont je me souviens, ce jour de la sainte Barbe.J'y pense et je lui dédie cette chanson de Kubiak

http://www.youtube.com/watch?v=k3oT9Ap2RA0&feature=yo...

Bonne fête à tous les mineurs, retraités ou pas Wszystkiego najlepszego Górnikom na rencie lub nie....... Une grande pensée pour mon père

PD_0003.JPG

à droite, mon père en costume de défilé pour la sainte Barbe

 

 

 

photos:collection Stolarek Joseph

Rue du Pan 59    7321 Blaton    0475/911926

jojo.jpg

 

 

 

19:58 Écrit par LES POLONAIS DU CENTRE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.