06/10/2011

p 383 BOIS DU LUC et les Polonais

Avant de produire le reportage tant attendu sur la fête de Bois du Luc de septembre 2011,voici  en quelques mots et images:

Pourquoi Bois du Luc

C'est avant tout un travail de mémoire qui veut associer aussi le nom Bois du Luc aux Polonais.

Le site de Bois du Luc est un site historique.C'est le témoignage de l'activité des hommes et parmi les hommes qui ont peiné à Bois du Luc,il y a eu, ce que l'on  méconnaît et redécouvre avec étonnement, à tous les niveaux, et parfois avec un certain agacement ; il y a eu des masses,mais alors des masses de Polonais dès le début du siècle passé.

 

Or tout le foisonnement,le bouillonnement culturel ,à Bois du Luc ,aujourd'hui,se passe sans pointer cette réalité;une réalité très très facilement vérifiable au registre de population ou dans l'armoire qui garde, qui archive dit-on, les fiches du personnel d'un charbonnage.

L'émission "ma Terre" "Ils ont bâti des montagnes "consacre à notre région,à ses canaux,à ses charbonnages un remarquable hommage et dans cette production, il y a un très beau passage relatif à la présence polonaise.

Ouvrez votre page Facebook;tapez "ma terre" dans la bande de recherche de votre page d'accueil "Facebook".Vous êtes sur la page "ma terre-RTBF.Descendez jusqu'au sourire de Corine Boulangier,qui est du Centre et fière de l'être.Puis cliquez sur Revoir Ma Terre-Ils ont bâti des montagnes-Mardi 17 mai  à  20.20.Pour nous,fils de mineurs,fils de mineurs polonais,c'est un bijou,une reconnaissance indélébile.

Ce n'est plus un regard unique envers la présence polonaise.On redécouvre qu'il y a des Polonais, beaucoup de Polonais ;on en parle.L'histoire des Polonais intéresse et cela se passe de plus en plus ,dans le Hainaut, en tout cas.

Nous agissons dans ce sens et nous permettons ,nous aussi, à la Communauté Polonaise de Belgique,de découvrir Bois du Luc, d'apprendre l'existence de la région du Centre,d'apprendre l'importance de la descendance polonaise dans le Centre et de la valoriser.Quant à la visite de la Communauté Polonaise du Nord-Pas de Calais à Bois du Luc,elle contribue à rafermir encore davantage,notre amitié, par notre histoire commune,par la considération que l'on porte là-bas à ce qui est" Polonais".Cela nous conforte ici à susciter chez les Polonais le sentiment d'appartenance à un groupe,un groupe qui devra se mettre en évidence,de bouger pour être reconnu.

Et enfin,dans le comité fondateur,dans le groupe actif "les Polonais du Centre",nous devons pour ne pas les oublier, dire et redire que nos parents polonais ont occupé avec nous ,tout petits Polonais,toutes petites Polonaises, lors de grandes fêtes , la salle du charbonnage dans laquelle nous rassemblons les Polonais aujourd'hui.

 

 

 

Numériser0016 - Copie.jpg

le petit   Bardo près de sa maison dans les Carrés à quelques mètres de la salle du charbonnage.Collection Sophie Sitarz.

 

Numériser0029.jpg

L'aînée des 3 soeurs Wojnarowski  dans son jardin à l'arrière de la rue de Bois du Luc ,,dans le costume entièrement confectionné par sa maman(Bois du Luc)collection Wojnarowski Thérèse

Piechowska Krystyna i Krenc Tereska Bois du Luc 1954.jpg

 Deux soeurs Wojnarowski sont à l'arrière.Au devant de la scène de Bois du Luc,Christine Piechowski à gauche.Elle est aujourd'hui,présidente du groupe polonais des Femmes d'Europe (à l'UE Bruxelles).Thérèse Krenc,à droite, qui a enseigné les langues, a  été notre organiste lors de la messe polonaise du 17 septembre 2011.

Numériser0021.jpg

Sur la scène de la salle de Bois du Luc,des Hordynski,des Kielbowicz,des Krenc  ,et tout à droite en bas la cadette des Wojnarowski (Thérèse) des années plus tard: en 1968. Beaucoup,sont revenus dans leur salle en septembre 2011.Pourquoi?

Numériser0023.jpg

collection Wojnarowski Thérèse.

Cette histoire des Polonais dans le centre est toute pareille à Bray,à l'Etincelle de Maurage,Ressaix,au salon Warocqué de Saint Vaast,au salon sainte barbe de Péronnes Charbonnages,à la salle du théâtre de Binche,Chapelle et Carnières chez Mathy.Si nous oublions tout cela,c'est que nous sommes parfaitement intégrés et digérés.Et dans ce cas il ne faut plus venir aux fêtes polonaises.

22:14 Écrit par LES POLONAIS DU CENTRE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.