12/06/2011

p 364 Polacy z BOIS DU LUC 1968 le groupe de danse polonais

1968 , le groupe polonais de danse de Bois du Luc

zespoł tańca polskiego w Bois du Luc Belgia 1968 rok

Numériser0022.jpg

(photo collection Wojnarowski Thérèse )

Il est composé en 1968, date de la photo, par les jeunes Polonais nés dans l'immédiate après guerre à Bois du Luc, mais aussi les alentours ,Saint Vaast,Trivières,les deux Houdeng (Houdeng Aimeries et Houdeng Goegnies )Strépy - Bracquegnies .Leurs parents se sont déjà activés dès le milieu des années 50 à la "Cantine de Bois du Luc", la très jolie salle où nous organisons 50 ans après le rassemblement annuel des Polonais de la vieille et de la nouvelle émigration.

Numériser0003.jpg

Le même groupe à MONTAIGU avec le sztandart de Saint Stanislaw KOSTKA (photo collection Dupont-Kielbowicz ), sztandart qui est chez on ne sait qui .

Ten zam zespoł w Montaigu Scherpenheuvel (coroczna pielgrzymka Polonii belgijskiej w czerwcu) nośi sztandart młodzierzy im.Sw. Stanisława Kostki

 

 

 

Numériser0006.jpg

Dans la première salle des fêtes du Charbonnage à Bois du Luc, le café de"la Cantine de Bois du Luc", les mêmes un rien plus jeunes,en 1965 ou 1966 avec Paweł KONDRASZUK, Zbigniew BARDO et le ks OKRÓJ (collection Dupont-Kiełbowicz)

 

 C'est bientôt,  la paroisse polonaise de Bois du Luc, en 1968 du  ks KURZAWA, composée des Polonais de plusieurs communes de la région du Centre. Cette communauté s'est d'abord constituée à Saint-Vaast, au pied de l'église romane où la curie polonaise (les OMI) ont une cure et nous, notre première école polonaise.

AK 4 à la cure polonaise de St Vaast - Copie.jpg

  La maman de frères Jozwiak ,les deux derniers garçons à droite; la maman d'Alexandre Kozlowski, le petit plaisantain tout  à gauche à côté d'Alice Bardo ; la femme de Pawel KONDRASZUK et l'épouse de Zbigniew BARDO, à la sortie de l'école polonaise en hiver 1954 à Saint Vaast. La maison à l'arrière est la maison des curés polonais où se rassemblent nos parents.Ks Woryna qui a déblayé les locaux avec mon père ,est maintenant dans le Borinage et c'est le ks WOJDA qui crée l'école polonaise.On la déplacera à l'école libre de Saint Vaast et puis à Bois du Luc. Le ks KURZAWA arrivera plus tard.( photo collection Kozlowski Urszula)

Les Catholiques Polonais sont alors les mieux organisés, les plus actifs , mais nous constatons cependant de toute évidence en étudiant dans les archives des communes du Centre et dans les registres des Charbonnages, la population polonaise de 1944 à 1970 ,qu'ils constituent bien une minorité de Polonais car beaucoup, beaucoup,  ne participent pas , et qu'une grosse majorité de Polonais n'appartient pas à une organisation polonaise. 

Il y a alors ,dans le Centre,une paroisse polonaise à Chapelle-Carnières, à Ressaix, à Péronnes Sainte Marguerite,à Bray au Levant de Mons, à Anderlues.

Fin des années 60,un groupe semblable,un KSMP , existe toujours à Ressaix avec les Polonais de Ressaix.Voyez:p 361

http://lespolonaisducentre.skynetblogs.be/archive/2011/05...

Quelques années plus tard seulement ,Bois du Luc se retrouvera ,en partie , à Ressaix.

 

11:04 Écrit par LES POLONAIS DU CENTRE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.