01/11/2010

p315 POLACY Z BOUSSU-BOIS w BORINAGE w okregu MONS BELGIA

C'est simple: là où il y a des terrils, là où il y a des corons près des charbonnages, là,... vivent des Polonais.

Ceux de Hornu, Boussu, Elouges forment depuis les années 20, la petite communauté polonaise ,d'abord, des "Westphaliaki"  ,comme partout , gonflée avec les jeunes Polonais qu'on est allé chercher en 45, en Allemagne , à leur libération des camps et qu'on a réparti dans tous le bassin minier du Pas de Calais à la Rhur.

C'est aussi simple de comprendre que même s'il n'y a plus, en beaucoup d'endroits, d'organisation polonaise structurée , les Polonais ,dans tout le bassin minier sont, aujourd'hui, encore plus nombreux quand on englobe toute leur descendance.

Quoi qu'on pense à ce sujet, c'est net ; ce sont des Polonais. Nous sommes des Polonais ; des Polonais qu'on a certainement négligé, oublié, là où nous vivons, peut être encore trop loin de Bruxelles, peut être encore trop loin de la Pologne.

Et pourtant...  

BOUSSUS-BOIS 021 - Copie.JPG

Nous sommes allés à la rencontre de ceux que le président Kazimir MIKSIEWICZ et le rennaissant comité SPK de Mons Borinage (Stowarzyszenie Polskich Kombatantow w Belgii - Fédération des Anciens Combattants Polonais de Belgique) a rassemblé à Boussu-Bois dans la salle Saint Charles pour un premier, tout premier mais combien réussi, souper polonais.

 Voyez les photos ci-dessous et devinez ce qui était au menu.

BOUSSUS-BOIS 031 - Copie.JPG

Voyez les participants et devinez quelle est leur origine, pensez comment ils ont vécu ici et comment , et pour qui , bat leur coeur jour après jour ; et comment ,avec quelle chaleur,quelle ferveur,ils se sont retrouvés encore ensemble, pour parler, manger,boire,chanter et danser ,en polonais,...tak, po polsku.

C'était comme dans tout le bassin minier, des Polonais en attente; en attente qu'une équipe , encore une fois, de nouveau, tout comme chez nous dans le Centre, s'occupe ,enfin, des Polonais, de tous les Polonais et leurs amis.

BOUSSUS-BOIS 029 - Copie.JPG

 Kazimir MIKSIEWICZ,le président, à droite, avec Anton SZAPOTNIK de La Bouverie,le dernier d'un tout premier comité SPK d'après-guerre

 

A Comblain, en juin de cette année,  nous avons rencontré Kazimir MIKSIEWICZ.Il y était revenu après plus de 50 ans ,seul, le seul Polonais du Borinage pour une Majowka qui en fait nous attend tous.

Et de suite notre amitié ,forte,fraternelle a engendré la présence d'une dizaine de "Borains" au Zjazd Polonii Belgijskiej w Bois du Luc , d'une délégation SPK à la cérémonie aux aviateurs polonais qui reposent à Charleroi Nord, à Lommel aussi.

BOUSSUS-BOIS 025 - Copie.JPG

BOUSSUS-BOIS 036 - Copie.JPG

Le bourgmestre de la ville de BOUSSU, DEBIEVE Jean Claude, a participé à cette nouvelle rencontre. Lui aussi depuis ses vingt ans, a un coeur qui bat, pour une Polonaise, une Polonaise du Borinage, pour la Pologne aussi, et depuis son enfance pour ses amis Polonais de toujours, avec qui il vit ouvertement, une réelle double culture.



BOUSSUS-BOIS 011 - Copie.JPG

Natalia PAWŁOWSKA,95 ans  est la veuve de Adam MATUSZAK qui a présidé  des dizaines d'années ,le comité polonais de Boussu.Elle est accompagnée par  Daniela SZERMINSKA à droite sur la photo.

BOUSSUS-BOIS 015 - Copie.JPG

Ryszard RZEZNIK, Stasiek TOCZYDŁOWSKI , Zbyszek SAMEK forment le nouveau comité avec le président et Teresa JANIAK ci-dessous,en fin de soirée ,à droite de Régine FABJANCZYK (les Polonais du Centre)

BOUSSUS-BOIS 044 - Copie.JPG

 

BOUSSUS-BOIS 043.JPG

Nous nous sommes tellement amusés à cette soirée où nous nous sommes faits de nouvelles connaissances , de nouveaux amis.Et oui,tout à droite c'est bien Gérard MATUSZAK de Charleroi (Châtelet) que l'on croise aussi aux fêtes polonaises dans le Centre.Adam MATUSzAK ,l'ancien président était son oncle.Voilà pouquoi, sa soeur et lui sont souvent au Borinage.Voilà comment les Polonais forment une grande famillle ....Bo Polacy to jedna rodzina...

 

 

21:10 Écrit par LES POLONAIS DU CENTRE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.